Le mur perspirant : confort et durabilité

Fonctionnement du mur perspirant SYbois

  • PAREMENT INTÉRIEUR
  • LAME D’AIR INTÉRIEURE
    avec tasseaux supports du parement intérieur.
  • CONTREVENTEMENT
  • ISOLATION OUATE DE CELLULOSE
  • OSSATURE BOIS
  • ISOLATION FIBRE DE BOIS
  • LAME D’AIR EXTÉRIEURE
    avec tasseaux supports du parement extérieur.
  • PAREMENT EXTÉRIEUR

Le mur SYbois, dans sa globalité, permet la bonne migration de la vapeur, notamment grâce à l’emploi de matériaux perspirants (ouate de cellulose et fibre de bois) et une parfaite ventilation de la lame d’air extérieure.  La vapeur d’eau générée par la vie du bâtiment est ainsi régulée à travers la paroi.

Synthèse de l’étude hygrométrique des parois à ossature bois*

Les configurations qui permettent de limiter les condensations
sont des parois avec :

  • Un voile travaillant de contreventement placé plutôt côté intérieur.
  • Une surisolation du côté extérieur.

Les isolants de type végétal (fibre de bois, ouate de cellulose…) sont des isolants à base de produits absorbant la vapeur d’eau. De ce fait, quand les niveaux de teneur en eau sont proches des limites de condensation, ces isolants absorbent l’humidité et permettent de retarder, voire empêcher, ces condensations.

*Étude réalisée par le FCBA et le CSTB en 2011.

» PRINCIPE ET AVANTAGES DU MUR PERSPIRANT » ATOUTS DES MATÉRIAUX PERSPIRANTS

© 2012 SY - L'enveloppe active de votre habitat
Suivez-nous !